Association Française des Ingénieurs et Cadres du Caoutchouc et des Polymères
image image image image
1 2 3 4

 Menu rapide >      users7 Espace Club Adhésion     display14 Espace Annonceur     time5 Evènements AFICEP     group5 Nous rencontrer     email6 Contacter l'AFICEP

La Filière Caoutchouc

Quelques éléments d’information sur la filière caoutchouc en France en 2016

 

Quelques chiffres clés :

  • 250 entreprises transformatrices

  • 47 000 salariés

  • 11,8 milliards d’€ de chiffre d'affaires

  • Plus de 700 000 pneumatiques et pièces techniques fabriqués

  • 380 000 milliers de tonnes de caoutchouc naturel et synthétique transformées

La filière caoutchouc répartit ses activités autour de 5 grandes catégories d’entreprises :

  1. Les fournisseurs, matières premières et matériel de transformation

  2. Les transformateurs, soit directement pour les pneumatiques et les pièces techniques, soit indirectement, en complément d’une autre activité principale comme la mécanique, la plasturgie ou l’automobile, par exemple

  3. Les distributeurs, soit grand public, soit au travers d’une distribution industrielle spécifique

  4. Les utilisateurs de pièces ou composants en caoutchouc, la plupart du temps, des entreprises comme l’automobile ou la mécanique, plus rarement des particuliers

  5. Les collecteurs et valorisateurs des rebus de caoutchouc, soit issus de la production, soit pour les pièces en fin de vie, et, plus particulièrement, pour les pneumatiques

Le tissu industriel est en grande partie composé de PME (45%), de TPE (48%), le tout complété par quelques ETI et grands groupes (4%), dont deux leaders mondiaux dans leur domaine d’activité. En revanche, la contribution des grands groupes représente quasiment 80% du chiffre d’affaire de la filière caoutchouc en France.

Une grande majorité des entreprises du secteur caoutchouc industriel travaille dans le domaine de la fabrication de joints, d’articles autres qu’automobile, de mélanges caoutchoucs non vulcanisés et de plaques et feuilles vulcanisées. Le nombre d’entreprises se restreint rapidement dès que nous attaquons une fabrication spécialisée (tubes, supports moteur ou autres courroies, par exemple).

Les deux régions phares pour la fabrication de pièces en caoutchouc sont l’Île-de-France (avec de nombreux sièges et centres techniques) et la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui représentent à elles deux un tiers de la production.

Au niveau européen, la France se situe au deuxième rang avec 570 000 tonnes produites en 2014 contre 880 000 pour l’Allemagne mais devance l’Italie, la Pologne et la République Tchèque.

Au niveau mondial, la France occupe le huitième rang derrière la Chine, les États-Unis et le Japon, pour les principaux.

Le marché européen et mondial reste soumis à la grande versatilité du prix des matières premières, caoutchouc naturel et synthétique.


Un contexte national riche et diversifié :

  • Deux syndicats défendent les intérêts des acteurs de la profession et assurent la promotion de la filière : le SNCP et UCAPLAST 

  • Un centre unique en Europe au niveau de la formation, l’IFOCA, dont le siège se situe à Vitry-sur-Seine et qui assure la formation des ingénieurs et licences professionnelles.

  • Plusieurs laboratoires sont au service de la filière comme le LRCCP et le CTTM entre autres.

  • D’autres partenaires comme Elastopôle, le pôle de compétitivité de la filière caoutchouc ou l’AFICEP, l’association française des ingénieurs et cadres de la profession du caoutchouc en France animent et valorisent cette filière, de plus en plus internationalisée.

 

 

Pour l’AFICEP,

Philippe DABO - Octobre 2016

 

*Document établi à partir de données issues du SNCP et de ses publications ‘’Intelligence caoutchouc’’.

 

Contact

+33 (0)1 49 60 57 85

 

Nous rencontrer

plan-aficep

Information légales

Mentions légales